A l'affiche

Question écrite sur le plan pollinisateurs

Question écrite (23/12/2020)

Le plan pollinisateurs

Mme Catherine Di Folco attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture et de l'alimentation sur le «

plan pollinisateurs » prévu par le Gouvernement. Ce dernier prévoit, sur recommandations de l’ANSES,

d’élargir l’interdiction des insecticides pendant la période de floraison à tous les autres produits

phytosanitaires, c’est-à-dire les fongicides et les herbicides. Si des dérogations seraient possibles, les

produits concernés ne pourraient être utilisés que pendant 3 heures après le coucher du soleil. Les

producteurs agricoles sont très inquiets par ce projet de révision d’arrêté qui aura de graves

conséquences sur les productions végétales en France. En effet, afin de garantir les récoltes, des

traitements doivent être effectués au moment de la floraison. Des traitements doivent également être

effectués lorsque la floraison est étalée comme dans les cultures maraîchères et légumières. Si aucun

traitement n’est effectué, aucune récolte ne peut être garantie. Enfin, certaines cultures comme la

vigne ne sont pas mellifères, les abeilles ne sont donc pas présentes au moment de la floraison.

Empêcher les viticulteurs de travailler au moment de la floraison apparait donc comme un non-sens.

D’un point de vue technique, le délai dérogatoire pour les traitements est beaucoup trop court et

insuffisant. Pour protéger l’ensemble des surfaces sur une exploitation, il faudrait considérablement

augmenter le matériel de traitement et le personnel pouvant effectuer les traitements. Enfin, la France

est le seul pays européen, au regard de la règlementation actuellement en vigueur, à interdire

l’utilisation des insecticides pendant la période de floraison. Pourtant, cela n’empêchera pas aux autres

pays de continuer à importer leurs productions sur le territoire national, créant ainsi une véritable

distorsion de concurrence entre États membres. Aussi, Catherine DI FOLCO souhaite connaître les

intentions du Gouvernement afin d’envisager une révision moins stricte de l’arrêté du 28 novembre

2003

Dernières nouvelles
logo-senat.png

©2018 - Tous droits réservés - Mentions légales - Réalisé par RP2I.net